VDI ou autre ?

Aller en bas

VDI ou autre ?

Message  Meldrezenn le Lun 29 Jan - 15:56

Histoire de mettre à plat une situation qui choque certaines VDI, qui en font hurler d'autres, que la FVD feint d'ignorer tout en permettant certains "écarts" à telle société parmi leurs adhérents, que le législateur finira sans doute par prendre en compte...

J'ai nommé INTERNET !
Cet autoroute de la communication et du commerce, et dans les deux il y a COM.

Les protagonistes :
- Les sociétés de vente directe qui font AUSSI de la vente en ligne.
- Les VDI, Vendeurs à DOMICILE indépendants

Les Fédérations :
- La FEVAD : Fédération de la Vente à Distance pour le commerce genre Redoute et le commerce en ligne.
- La FVD : Fédération de la Vente Directe pour la vente à domicile (réunions, bouche à oreille, démarchage...)

Nageant au milieu de cet establishment, les sociétés de vente directe qui travaillent avec des intermédiaires VDI et qui ont aussi un site de vente en ligne; et qui permettent les achats directs en ligne. Et qui ont trouvé le truc : elles marient les VDI et les clients en ligne; les VDI sont parrains obligés de ces clients et perçoivent des commissions sur leurs achats. Scandale ?

Le contrat de VDI qui est utilisé est volontairement élargi par ces sociétés à l'outil internet. Le bouche à oreille devient virtuel quoique... On fait des connnaissances via internet, on trouve des clients via internet, on étend son réseau via internet. Rien de virtuel finalement, tout est bien réel et se chiffre en commandes. Les uns et les autres finissent souvent par se rencontrer dans des réunions organisées par la société ou autour d'un café informel et qui n'a rien de virtuel !

Question d'avenir : le législateur - qui a toujours 10 plombes de retard - élargira-t-il le statut de VDI contre les mammouths défendant leurs territoires ?
Créera-t-il un nouveau statut, en adéquation aux nouvelles réalités ?

Affaire à suivre...

_________________
Livres, photos d'art
Gastronomie bretonne en vente directe
www.terre-de-breizh.net
avatar
Meldrezenn

Nombre de messages : 103
Age : 63
Localisation : Pleyben
Date d'inscription : 15/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.terre-de-breizh.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  patricia.b le Lun 29 Jan - 19:53

Bonjour,

Ton message, Marilyne, arrive juste au moment où je me pose une question concernant le statut que pourrait prendre l'un de mes contacts.

Je m'explique : je suis en relation avec une personne que mes produits intéressent mais qui ne voudrait vendre que sur Internet. Il voudrait un statut de VDI mandataire. Mais a-t-il légalement le droit de travailler sous ce statut d'autant plus qu'il veut monter un site perso + une boutique e-bay Question
avatar
patricia.b

Nombre de messages : 75
Age : 66
Localisation : Luberon - Provence
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://admiplus.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  Meldrezenn le Lun 29 Jan - 20:31

Bon, là, je ne suis pas sûre de moi... A la différence des sociétés que j'évoquais (dont Terre de Breizh) qui ont une boutique en ligne société, il s'agirait que ton VDI ait sa propre boutique ou son propre compte e-bay...

Plusieurs points de vue :

- Celui de la FVD qui te dirait sans soute qu'on sort complètement de la démarche habituelle d'un VDI et ne chercherait pas à ouvrir des portes (j'en suis à peu près sûre !) "Sont exclues du statut de VDI les personnes qui utilisent la vente par téléphone ou par internet, pour lesquelles la réglementation sur la vente à distance est applicable." (Guide pratique du VDI de la FVD).

- Celui du législateur qui, à l'époque où il a créé le statut VDI, ne pouvait imaginer qu'il y aurait des boutiques en ligne. Internet n'existait pas ou à peine. On attend son point de vue !

- Le mien : pour ma part, je reste dans les clous : les VDI ne vendent pas en ligne, ni au travers d'un site perso ni par e-bay. Ils ne servent que d'intermédiaire pour notre site. Après, on s'arrange pour qu'ils perçoivent des commissions sur les achats en ligne. Ils ont fait le boulot de promotion, c'est normal. C'est presque un autre statut qu'il faudrait ajouter, puisque celui de VDI ne le prévoit pas : le statut d'apporteur d'affaire. Mais il oblige à une inscription au RC; trop lourd par rapport à celui de VDI pour bien des gens qui ne pourraient pas démarrer, dans ce cas.

- Il y aurait peut-être le statut d'affilié ? Je ne connais pas suffisamment pour en dire quoi que ce soit de fondé...

A creuser ?

La réglementation n'est pas encore adaptée aux réalités d'internet; je la respecte telle qu'elle est, en profitant du vide juridique, comme d'autres. On n'a certes pas les reins assez solides pour être volontairement hors la réglementation. Une grosse boîte pourrait le faire, pourquoi pas ? Une qui aurait les moyens de payer des avocats et de se faire entendre...

Je ne suis pas certaine que ça vaille le coup, pour toi et pour un seul VDI, de franchir les limites...

Ceci dit...
Les VDI peuvent faire des portes ouvertes à leur domicile.
Le domicile, maintenant, ça peut être aussi un domicile virtuel : un site internet, un blog...
Alors pourquoi pas ?

J'ai réfléchi "tout haut", là; tu vois, je ne suis pas encore fixée sur oui ou non. Ce n'est pas assez clair... D'un côté j'agis en suivant mon "non"; de l'autre je dis "oui, pourquoi pas ?"...

Alors continuons de mettre les idées sur le tapis...

_________________
Livres, photos d'art
Gastronomie bretonne en vente directe
www.terre-de-breizh.net
avatar
Meldrezenn

Nombre de messages : 103
Age : 63
Localisation : Pleyben
Date d'inscription : 15/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.terre-de-breizh.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  patricia.b le Lun 29 Jan - 21:38

Nous avons eu le même cheminement d'idées, d'où ma question...

Je viens de poser cette même question sur le forum vdi-service et vais en faire de même sur vdi-france.org et sur "Bienvenue chez Nolwen". Peut-être aurais-je une réponse.

A suivre donc...
avatar
patricia.b

Nombre de messages : 75
Age : 66
Localisation : Luberon - Provence
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://admiplus.fr

Revenir en haut Aller en bas

le vdi , promoteur qui risque de s'éssouffler

Message  miemazar@yahoo.fr le Lun 29 Jan - 22:05

On peut se demander si les gens qui entament un protocole VDI, ne sont pas souvent les promoteurs d'une société, pour qui ils bossent, recrutent, cherchent, etc... font un bouleau de commercial (le tout à leur frais), et souvent se retrouvent un peu sur le carreau, car il est quand meme difficile à moins d'etre introduit, et de pratiquer cette activité depuis longtemps, (réseau relationnel etc;..) de tenir le coup, oui, finalement, il s'adresse en effet à des personnes qui ont un autre salaire à la maison, un autre job, et seulement dans ce cas, ils peuvent appréhender ces risques de démarchages, d'attente, de patience. Il faut être clair, réaliste et conscient de cela. Je vais passer pour une emmerdeuse, mais tant pis. MOi qui suis une douce rêveuse, je commence à trouver beaucoup d'inconvénients à cette prise de risque. Je parle pour les autres. Ca doit gameller pas mal quand même.

_________________
http://caravan.populus.ch
avatar
miemazar@yahoo.fr
Admin

Nombre de messages : 24
Age : 68
Date d'inscription : 15/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://caravan.populus.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  patricia.b le Lun 29 Jan - 22:12

Pour complément d'info : ce monsieur va être au chômage à la fin de ce mois et cherche à expérimenter la vente sur Internet...
avatar
patricia.b

Nombre de messages : 75
Age : 66
Localisation : Luberon - Provence
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://admiplus.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  Meldrezenn le Lun 29 Jan - 22:17

Complément de réflexion :
Pour avoir une boutique en ligne ou un espace pro sur e-bay, priceminister etc, il faut être déclaré. La plupart du temps, on demande un RC parce qu'on ne connaît pas les autres possibilités d'exercer une activité commerciale : association, VDI... Ces deux derniers, ayant fait les choses dans les règles, ont un n° de SIRET. Ca suffit pour être marchand...

La suite au prochain numéro !

_________________
Livres, photos d'art
Gastronomie bretonne en vente directe
www.terre-de-breizh.net
avatar
Meldrezenn

Nombre de messages : 103
Age : 63
Localisation : Pleyben
Date d'inscription : 15/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.terre-de-breizh.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  patricia.b le Lun 29 Jan - 22:30

Et oui, cela je le sais et je suis totalement d'accord.
Mais cela ne m'aide pas encore à savoir si je peux lui donner un statut VDI mandataire...
avatar
patricia.b

Nombre de messages : 75
Age : 66
Localisation : Luberon - Provence
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://admiplus.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  miemazar@yahoo.fr le Lun 29 Jan - 22:50

Meldrezenn a écrit:Complément de réflexion :
Pour avoir une boutique en ligne ou un espace pro sur e-bay, priceminister etc, il faut être déclaré. La plupart du temps, on demande un RC parce qu'on ne connaît pas les autres possibilités d'exercer une activité commerciale : association, VDI... Ces deux derniers, ayant fait les choses dans les règles, ont un n° de SIRET. Ca suffit pour être marchand...

La suite au prochain numéro !

Je répète ce que j'ai écrit à propos d'ebay, on peut avoir une boutique en ligne sans un R?C? dans un premier temps, ceci pour permettre aux gens de savoir si ca marche ou pas.... J'affirme ce que je dis, puisque j'ai une boutique en ligne. c'est après , que les choses changent, si le ca s'elève à un seuil déterminé etc.....
SI on commence gros, on prend tout d e suite le RC? comme ailleurs, par contre, si on commence petit, c'es t tout à fait possible. Tout est expliqué dans les tutoriaux.

_________________
http://caravan.populus.ch
avatar
miemazar@yahoo.fr
Admin

Nombre de messages : 24
Age : 68
Date d'inscription : 15/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://caravan.populus.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  Meldrezenn le Mar 30 Jan - 1:00

Ce que je disais n'était pas pour te contredire, Christine : je n'avais pas encore lu ton post sur e-bay Wink Juste une poursuite de réflexion de mon côté.
Une autre bribe, un autre apport, un autre élément à apporter à la réflexion : je me souviens que, l'an dernier, un particulier, vendeur habituel sur e-bay a été condamné car il vendait de manière habituelle, justement. Et je crois me souvenir que son "CA" n'avait rien à voir avec les causes de sa condamanation. Simplement, il n'était pas déclaré.

Il faudrait être sûr de ce que recouvre le terme "habituel", selon le législateur.

_________________
Livres, photos d'art
Gastronomie bretonne en vente directe
www.terre-de-breizh.net
avatar
Meldrezenn

Nombre de messages : 103
Age : 63
Localisation : Pleyben
Date d'inscription : 15/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.terre-de-breizh.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  Meldrezenn le Mar 30 Jan - 1:05

Pour Patricia...
Voilà ce que j'ai entendu, à droite à gauche, dans le mileu de la vente directe. Les sociétés, quand elles s'aperçoivent que tel VDI vend en ligne, elles le radient.
Ce sont leurs règles et leurs décisions.
Alors ? Ce sont les chefs d'entreprises qui font leurs propres règles ? Et si elles choisissent d'interdire la vente en ligne par leurs VDI, est-ce pour ne pas risquer d'encourir les foudres, sinon du législateur qui a autre chose à faire que de surveiller les faits et gestes de tous les VDI de France et de Navarre, mais celles de la Fédé ??

_________________
Livres, photos d'art
Gastronomie bretonne en vente directe
www.terre-de-breizh.net
avatar
Meldrezenn

Nombre de messages : 103
Age : 63
Localisation : Pleyben
Date d'inscription : 15/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.terre-de-breizh.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  Le Louarn le Mar 30 Jan - 4:49

... .... J'ai fait des recherches... jusque bien tard, comme à mon habitude.

Voici les résultats de mes investigations : lorsqu'un bien est vendu dans le cadre du commerce électronique, il s'agit aussi de vente à distance, et les lois qui y prévalent s'appliquent, entre autre et principale : loi du 21 juin 2004 sur le commerce électronique (qui intègre les directives européennes sur ce sujet).

L'utilisation d'une boutique personnelle pour vendre les produits d'une société sous statut VDI ne semble donc pas être conforme à la loi.

Par contre la présentation des produits, des services, la prise de contacts... (du moment qu'il n'y a pas de vente en ligne) est tout à fait permise.

La société qui utilise la vente directe peut, elle même vendre ses produits en ligne (soit à ses Vdi, soit à des clients -parrainés ou non-).

Pour autant pourquoi écarter totalement les Vdi des "retombées économiques" du e.commerce ? Terre de breizh, pour ne prendre que notre exemple, vend en ligne des livres d'occasion (tant à ses Vdi qu'à des clients) et propose à ses Vdi la diffusion d'un lien personnalisé sur le net afin de percevoir les commissions éventuelles des commandes passées par un visiteur devenu client par son lien, mais le vendeur dans ce cas n'est pas le Vdi mais Terre de Breizh.

Nos Vdi, sont nos promoteurs, nos "bouches à oreilles", nos "entre quatres yeux"... indispensables pour grandir.

------------

Si un Vdi souhaite absolument faire du e.commerce, il peut opter pour un statut d'agent commercial, et être rétribué par la société qu'il représente de la même façon qu'un Vdi.

Toutefois, le statut d'agent commercial couvre plusieurs régimes juridiques et fiscaux. Un agent commercial peut tout aussi bien être une personne physique qu'une personne morale... un indépendant soumis au régime des bénéfices non commerciaux, ou au contraire... c'est une voie à étudier avec minutie.

Bonne nuit study
avatar
Le Louarn

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 15/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  patricia.b le Mar 30 Jan - 10:01

Merci pour ces recherches...

J'ai décidé de ne pas donner suite à cette demande qui risque d'être limite légale. Cependant, j'ai écrit hier au soir aux spécialistes de l'Agence Pour la Création d'Entreprise pour leur poser la question. S'ils répondent, nous aurons une information qui pourra être utile pour celles et ceux qui risqueraient de se retrouver devant le même problème.

Je vous tiens au courant.
avatar
patricia.b

Nombre de messages : 75
Age : 66
Localisation : Luberon - Provence
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://admiplus.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  Meldrezenn le Mar 30 Jan - 11:19

Je me suis un peu penchée sur le statut d'agent commercial, hier soir, mais tu le connais peut-être...
Un agent commercial semble pouvoir agir à sa guise en matière de modes de revente (donc internet ?), contrairement aux VDI. Gros avantage. Mais gros inconvénient, ils sont obligés de s'inscrire au registre des agents commerciaux (inscription payante) et obligés de verser un forfait de cotisations sociales avant tout bénéfice, comme les indépendants inscrits au RC. Très lourd.
A moins que la réglementation ait changé à ce niveau ?...

_________________
Livres, photos d'art
Gastronomie bretonne en vente directe
www.terre-de-breizh.net
avatar
Meldrezenn

Nombre de messages : 103
Age : 63
Localisation : Pleyben
Date d'inscription : 15/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.terre-de-breizh.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  patricia.b le Mar 30 Jan - 11:43

Oui, je connais ce statut pour avoir travaillé avec des agents commerciaux dans mon ancienne entreprise...

A quelques rares exceptions, un agent commercial travaille pour plusieurs sociétés afin de gagner correctement sa vie, ce qui n'est pas toujours intéressant pour une entreprise, car elle est à la merci du bon vouloir de l'AC qui mettra en avant certains des produits qu'il a en charge de vendre, ceux qui sont le plus faciles à placer et rapportent le plus, au détriment des autres articles...

Ce qui se comprend lorsque l'on est AC et qu'il faut payer ses charges sociales+ ses frais de fonctionnement et se dégager un revenu, mais n'arrange guère les entreprises qui les emploient lorsque leurs produits ne sont pas les "chouchous" des AC.
avatar
patricia.b

Nombre de messages : 75
Age : 66
Localisation : Luberon - Provence
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://admiplus.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  patricia.b le Mar 30 Jan - 18:13

Voici la réponse de l'APCE, très rapide, pour une fois :

"A notre connaissance, le statut de VDI s'adresse exclusivement à des particuliers travaillant soit par démarchage à domicile, soit en organisant des réunions chez eux ou chez un tiers.
A priori, si votre partenaire souhaite vendre vos produits par internet, il s'agit d'une activité commerciale qui donnera lieu à la constitution d'une entreprise commerciale immatriculée au Registre du commerce et des sociétés (RCS) en passant par la Chambre de commerce et d'industrie."

Comme cela, plus de doutes...
avatar
patricia.b

Nombre de messages : 75
Age : 66
Localisation : Luberon - Provence
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://admiplus.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  Meldrezenn le Mar 30 Jan - 18:47

Restent les RC... Notre contrat prévoit l'option "commerçant". Un revendeur ayant un RC peut acheter nos livres et les revendre sur une boutique en ligne sans problème...

_________________
Livres, photos d'art
Gastronomie bretonne en vente directe
www.terre-de-breizh.net
avatar
Meldrezenn

Nombre de messages : 103
Age : 63
Localisation : Pleyben
Date d'inscription : 15/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.terre-de-breizh.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  patricia.b le Mar 30 Jan - 19:29

Exact, mais cela revient très cher...

Un inscription en Chambre de commerce coûte aux environs de 200 euros (cela diffère selon les départements, certains sont moins chers, d'autres plus chers...) et l'inscription déclenche automatiquement la perception de charges sociales forfaitaires qu'il faut pouvoir assumer la première année (rien à voir avec celle des VDI), même si l'on n'a rien gagné.
Néanmoins, il existe des aides que l'on peut demander : l'ACCRE qui est une exonération de ces charges la première année, lorsqu'on y a droit, et l'article 36 de la loi Dutreil qui permet le différé du paiement des cotisations sociales d'un an et ensuite la répartition de celles-ci sur les 5 années suivantes...
avatar
patricia.b

Nombre de messages : 75
Age : 66
Localisation : Luberon - Provence
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://admiplus.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: VDI ou autre ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum